Qu’est-ce que la médiation animale ?

Origines de la médiation animale.

A l’origine, on utilisait le terme « zoothérapie » pour définir des thérapies ayant recours aux animaux pour soigner les souffrances psychiques de l’être humain. Bien que ceux-ci aient toujours vécu dans la mouvance des hommes, ce n’est que assez récemment (deuxième moitié du 20e siècle) que l’on a commencé à mener des recherches sur cette thérapie. Après que le psychiatre américain Boris Levinson a développé une première théorie dans les années 1960, les chercheurs d’Amérique du Nord se sont particulièrement illustrés dans les recherches sur la médiation animale à partir des années 1980. Ces travaux ont démontré que certaines catégories d’animaux (poissons rouges, chiens, chats, lapins, chevaux, perroquets, dauphins) exercent un effet bénéfique, physique et/ou mental sur toutes les générations (des enfants aux personnes âgées) qui leur permet de réduire entre autres l’anxiété, l’isolement, le manque de confiance en soi …

Actuellement le terme de médiation animale est préféré. Il reflète la diversité des séances pouvant être proposées selon le domaine dans lequel exerce le soignant qui propose ces séances et l’objectif que l’on se fixe. L’animal facilite la prise de contact, la communication et renforce, par sa présence, les comportements des personnes en séance.

lapin-brosse-cheveux

Les séances proposées.

Je propose des séances de Médiation Animale, où j’interviens avec un chien et des lapins. Des projets de médiation avec le cheval sont également possibles, en partenariat avec un centre équestre.

Ces séances s’exercent sous forme individuelles ou en groupe à l’aide d’animaux familiers, soigneusement entraînés, introduits dans l’environnement d’une personne chez qui l’on cherche à susciter des réactions visant à maintenir ou améliorer son potentiel cognitif, physique, psychosocial ou affectif. Ces séances auront pour but d’apporter un mieux-être en proposant des activités touchant à la mémoire, la motricité fine, la mobilité, la concentration, la communication, l’insertion, passant par la valorisation face à un handicap ou à un manque d’estime de soi, le plaisir, l’émotion, le don et l’apport d’affection.

Le travail se fera en collaboration avec les familles, le personnel soignant, les éducateurs spécialisés et les psychologues.

 

 

Programmées de façon régulière, les interventions de Médiation Animale, valoriseront et responsabiliseront les personnes souvent dépendantes dans leur vie quotidienne.

Les séances s’adressent à tous les publics : enfants, adolescents, adultes ou personnes âgées en institution ou à domicile. Leur but est d’aider le patient à se reconstruire dans un environnement sécurisant, en favorisant les expériences et les sensations agréables.

Des projets en environnement scolaires seront également possibles afin de travailler sur des projets d’éducation divers : prévention des morsures, découverte de l’animal, coopération, communication non verbale, respect et tolérance, soin et toilette, phobie des animaux, etc.